Projet

Chambre Régionale d’Agriculture de Nouvelle Aquitaine

La Chambre régionale d’Agriculture de Nouvelle Aquitaine (CRANA) est un établissement public, tête de réseau régionale de la profession agricole et porte-parole de l’agric ...

En savoir +

Liste complète des partenaires

ECOPHYTO & Biodiversité – Mise en place de bandes fleuries en systèmes céréaliers

Le projet IAE - LISEA (2015 - 2018) vise à implanter des bandes fleuries dans ou en bordure de parcelles cultivées dans des exploitations céréalières de 6 départements traversés par la LGV Tours-Bordeaux. Des suivis floristiques et entomologiques ont été réalisés sur 18 des 44 bandes implantées de 2016 à 2018.

Sélectionné dans le cadre d’un appel à projet de la Fondation LISEA Biodiversité en 2013, le projet de la Chambre régionale d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine vise à concevoir un couvert floristique favorable aux auxiliaires de cultures et à la faune sauvage, dans les territoires traversés par la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux.

En partenariat avec le semencier Jouffray-Drillaud et les Chambres d’agriculture de Charente, Charente-Maritime, Gironde, Indre et Loire, Deux-Sèvres et Vienne, la Chambre Régionale d’Agriculture Nouvelle-Aquitaine accompagne le réseau des 44 agriculteurs qui, depuis 2015, teste un mélange d’espèces conçu localement.

Coordinateur(s) du projet

Philippe BLONDEAU
Agronomie - Ecophyto - Biodiversité

DELAIS

01/01/201531/12/2018

Objectif(s) / livrable(s)

L’objectif du projet est de mettre en place des couverts végétaux favorables aux auxiliaires des cultures (pollinisateurs et insectes sauvages permettant la régulation naturelle des ravageurs des cultures) sur les bords de champs de plaine céréalière. Pour atteindre cet objectif, le projet vise à :
• Proposer aux agriculteurs des mélanges de semences de plantes adaptés au territoire, composés d’espèces fourragères (graminées et légumineuses) et d’espèces sauvages locales de plantes à fleurs, ayant un coût acceptable pour les agriculteurs,
• Accompagner les agriculteurs dans la mise en place cohérente de ces couverts sur leur exploitation via une formation-action (issue du CASDAR Auximore),
• Évaluer l’impact de l’entretien du couvert sur le cortège d’espèces présentes,
• Évaluer l’intérêt de ces mélanges vis-à-vis de la faune sauvage et notamment des auxiliaires des cultures qui intéressent plus spécifiquement le public agricole et qui constituent un des premiers maillons de la chaîne alimentaire ; ainsi que l'impact des auxiliaires sur la réduction des produits phytosanitaires
• Communiquer sur les schémas d’aménagement construits avec les agriculteurs, diffuser les résultats obtenus concernant les différents mélanges testés sur le terrain et les protocoles de suivis mis en œuvre.

SOURCE(s) DE FINANCEMENT

Fondation LISEA Biodiversité

Contact(s) RAIN

Philippe BLONDEAU
Agronomie - Ecophyto - Biodiversité

Après 3 ans de suivi, les résultats sont encourageants. On observe, sur les bandes semées, 2 à 3 fois plus d’auxiliaires en début d’été (mai-juin), une grande diversité de cortèges d’insectes et d’araignées, une grosse concentration de syrphes en juin. Les hyménoptères parasitoïdes représentent les deux tiers des individus observés.

Les chiffres clé du réseau IAE :

  • 44 agriculteurs engagés dans la démarche depuis 2015
  • 57 ha de bandes fleuries installées entre 2016 et 2018 sur 6 départements traversés par la LGV Tours – Bordeaux en plaine céréalière
  • Un mélange de 6 espèces sélectionnées localement favorables aux auxiliaires des cultures, pollinisateurs et petit gibier
  • Des suivis botaniques et entomologiques réalisés chez 18 agriculteurs du réseau de 2016 à 2018
  • Réalisation de supports et d’actions de communication variés pour valoriser et diffuser largement les enseignements de ce projet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.