Skip to content

3 cultures en 2 ans (3C2)

- Article actualisé le

Dans un contexte de changement climatique, produire 3 cultures en 2 ans représente une opportunité pour améliorer la rentabilité des systèmes de culture dans le Sud-Ouest de la France tout en apportant des bénéfices proches de ceux des cultures intermédiaires. Le projet propose d’évaluer la faisabilité et les différents niveaux de performances de ces pratiques de doubles cultures.

  • icone de la filiere Grandes Cultures
    Grandes Cultures

Ce projet se positionne à la fois dans une démarche d’intensification économique des systèmes de culture, dans un contexte d’érosion des prix de vente des cultures traditionnelles et de forte vulnérabilité économique des exploitations agricoles, et d’intensification écologique en cherchant notamment à maximiser le temps de couverture des sols à des périodes de l’année où ils seraient nus et potentiellement sujets à la dégradation (par érosion) et/ou à la perte d’éléments nutritifs (azote).

Les objectifs sont :

  • Expérimenter (réseau de parcelles chez des agriculteurs et en stations expérimentales) différentes possibilités de doubles cultures (cultures dérobées ou en relai après sous-semis) correspondant à des objectifs visés et des systèmes de culture différents dans les conditions de sols et de climats  du grand sud ouest ;
  • Acquérir des connaissances sur la phénologie des espèces et variétés candidates à la double culture (notamment dans le cadre de semis tardifs avec de possibles effets photopériodiques et de variétés précoces à très précoces moins bien connues) afin de mieux raisonner les assemblages et l’architecture des peuplements (des travaux analytiques spécifiques porteront notamment sur l’optimisation des peuplements pour des cultures en relai) ;
  • Modéliser le fonctionnement des peuplements étudiés, en travaillant dans un 1er temps sur des espèces  « modèles » (ex. soja, tournesol, sorgho, maïs) en calibrant les variétés choisies pour la double culture (certaines n’étant pas inscrites au catalogue français) ;
  • Tester différentes hypothèses d’évolution du climat pour évaluer les niveaux de performances (notamment la robustesse) obtenus (hypothèse est que, dans certaines situations d’évolution climatique, les performances des cultures dérobées seraient améliorées ?) ;
  • Agréger les résultats des expérimentations (chez les agriculteurs et en stations) et de modélisation pour fournir une évaluation multicritère des cas étudiés et de raisonner leur intégration dans différents systèmes de culture et filières permettant une valorisation de ces cultures.

3C2

Objectifs

- Des résultats et des références contextualisées de possibilités de doubles cultures (construites et partagées entre les partenaires et les agriculteurs) afin de rendre les systèmes de culture plus résilients et robustes face aux aléas climatiques et économiques (s’appuyant sur des résultats d’expérimentations in situ et in silico). Parmi les productions prévues sur le projet, citons :
o Synthèses annuelles et pluriannuelles sur les règles de décision et performances multicritères obtenues
o Synthèse sur les traits phénologiques mesurés sur différentes espèces et variétés mobilisables en doubles cultures.
o Etablissement des bilans hydrique et azoté des doubles cultures et performances sous différents scénarii climatiques.
o définition des conditions qui permettraient le développement de cette pratique au niveau de l’exploitation et de la filière.

- Des livrables originaux utilisant les TIC favorisant la diffusion auprès des agriculteurs et la montée en compétences des conseillers agricoles (construction de cours en ligne, de livres/fiches numériques, forum…)


La diffusion de ces résultats se fera vers différents publics du milieu agricole et de la recherche agronomique :
- Les agriculteurs : mobilisés directement dans le projet, ils participeront notamment à différentes journées techniques d’échange sur les doubles cultures. Ils pourront également échanger sur leur pratique via les forums à disposition (GECO notamment).
- Les conseillers : de par son caractère multi-partenarial fort, le projet 3C2A permettra des échanges constants entre conseillers du développement (chambres d’agriculture et ICTA) et des organismes économiques. Plusieurs séquences dédiées permettront de travailler collectivement sur les résultats obtenus et l’ensemble des partenaires est mobilisé dans la production des ressources envisagées (notamment numériques)
- Les étudiants en formation agricole : là-encore directement associés au projet via des séquences pédagogiques innovantes (en mode gestion de projet) avec une implication dès la construction du projet de l’équipe pédagogique du lycée agricole d’Auzeville.
- Les scientifiques : le partenariat avec l’INRA sur ce projet facilitera la production de ressources scientifiques (publications) et le rayonnement de ces travaux à une échelle plus large (congrès européen, diffusion internationale par la publication scientifique)

Résultats

2019

1ers résultats disponibles => documents à télécharger ci-dessus

 

2020

Résultats disponibles => Présentation du 25 mars 2021 à télécharger ci-dessus

Webinaire disponible en replay : https://www.youtube.com/watch?v=_wcdVZe6lLs

 

2021

Essais en cours

6 commentaires sur le projet “3 cultures en 2 ans (3C2)

Jean-Luc Fort Le 13 juin 2019 à 11h32

je teste la fonction commentaire

on aimerait bien en savoir plus sur les sites d’expérimentation et de test qui seront en place en 2019

Christian DANIAU Le 8 juillet 2019 à 8h42

Bonjour,
Semis de tournesol la semaine dernière après une orge fourragère.

Jean-Luc Fort Le 28 février 2020 à 14h33

bonjour

y a t il du nouveau sur ce projet tres interessant ?

Jean-Luc Fort Le 28 février 2020 à 14h48

projet très intéressant y a t il des premiers résultats disponibles ?

Jean-luc FORT Le 25 septembre 2020 à 12h13

y a t il beaucoup d’abonnés pour ce projet ?

Sébastien Minette Le 5 octobre 2020 à 15h04

De nouvelles informations sont disponibles

Une question ou une remarque sur ce projet ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.