Skip to content

Nutri2Cycle

- Article actualisé le

Vers une agriculture européenne plus efficace dans la gestion du carbone et des nutriments.

  • icone de la filiere Toutes filières
    Toutes filières
# engrais# fertilisant

D’octobre 2018 à septembre 2022, 19 organisations de 12 pays de l’Union Européenne (UE) vont travailler ensemble pour apporter une contribution indispensable à l’économie circulaire en cyclant les flux de fertilisation dans le cadre du projet Nutri2Cycle. Combler les ruptures existantes dans les flux de nutriments en Europe devrait aider à la réduction des émissions de GES, de la dégradation des sols et augmenter l’indépendance de l’UE vis-à-vis de l’énergie et des matières fertilisantes. La réunion de lancement a eu lieu à l’Université de Gand qui coordonne cette initiative. Le projet a reçu un financement total de 7 048 003,75 € dans le cadre du programme H2020 de recherche et d’Innovation de la Commission Européenne. Nutri2Cycle doit fournir des développements importants pour la gestion efficace et durable de nos ressources naturelles. L’agriculture européenne se caractérise encore par une contribution globale de GES élevée et par une récupération du carbone et une réutilisation des principaux nutriments des plantes (azote et phosphore) insuffisamment efficaces. Le projet Nutri2Cycle doit évaluer les flux actuels d’azote (N), de phosphore (P) et de carbone (C) en examinant les modes de gestion existants dans différentes exploitations en Europe et en analysant les problèmes environnementaux connexes. La récupération d’azote et de phosphore dans les exploitations peut être nettement améliorée en créant de meilleures synergies entre l’élevage et la production végétale. Ces améliorations faciliteront le retour du carbone dans le sol et réduiront les émissions de GES, ce qui pourrait être combiné avec l’autoconsommation d’énergie à la ferme.

Organisme coordonnateur : Université de Gand (Erik MEER, Evi MICHELS, Aurore ASSAKER and Cagri AKYOL)

Objectifs

Le projet Nutri2Cycle doit produire de nombreuses solution tant technologiques que par des pratiques nouvelles ou optimisées pour la récupération et le recyclage des éléments fertilisants issus des déchets ou des sous-produits, en particulier ceux issus de l'exploitation agricole ou de l'agro-alimentaire.

Résultats

Les  solutions proposées par le projet et leurs illustrations sont accessibles (en anglais) sur le site web du projet : https://www.nutri2cycle.eu/

COASTAL

- Article actualisé le

COASTAL est une collaboration unique de 29 partenaires issus de 8 États membres de l'UE, représentant des entrepreneurs, des administrations et des experts scientifiques, travaillant dans les zones côtières et rurales.

  • icone de la filiere Non classé
    Non classé

Le projet COASTAL est un projet européen H2020 (appel d’offres RUR02-2017) qui a débuté en juin 2018 pour se terminer en 2022. Ce projet, adressé aux acteurs du développement régional,  veut répondre à plusieurs objectifs :

  • Améliorer les synergies entre zones rurales et zones côtières lors des prises de décision stratégiques et économiques ainsi que la collaboration entre les acteurs,
  • Développer un ensemble d’outils génériques et d’indicateurs de performance en combinant une approche multi-acteur avec la modélisation de la dynamique du système, avec une plate-forme d’échanges pérénnisable,
  • Comprendre les interactions avec les prévisions de marché, démographiques, environnementales et climatiques,
  • Quantifier les externalités positives et négatives.

Décomposé en plusieurs groupes de taches et coordonné par VITO (Belgique) il est composé de plusieurs instituts de recherche européens (SINTEF, HCMR, ICRE8, GRBR, GEO) et de partenaires socio-économiques sur chaque site d’étude. Six terrains d’études ont été retenus, dont le bassin de la Charente et la zone côtière associée en France, qui sera coordonné par IRSTEA. La fédération régionale de l’agriculture biologique de Nouvelle-Aquitaine (FRAB NA) et la chambre régionale d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine (CRANA) sont partenaires du projet

Objectifs

Coastal développera une plate-forme en ligne pour échanger des connaissances sur les synergies entre espaces côtiers et ruraux avec des exemples concrets et des outils pour aider à cette coopération terre-mer. la plateforme sera mise en ligne fin 2022.

Résultats

Comment les activités économiques du basin de la Charente ont-elles été impactées par la COVID? Voir l’article ici

Au cours des derniers mois (fin 2020), l’équipe MAL4 (basin de la Charente) a travaillé à l’élaboration de modèles dynamiques dans le cadre du système Terre-Mer et à la collecte des données d’appui, en utilisant différentes sources d’information et des travaux antérieurs dans ce domaine. En savoir plus

le 20 octobre 2022 a eu lieu la conférence finale du projet H2020 Coastal à Ostende (Belgique).Tous les sites européens ayant participé au projet étaient présents pour partager leurs résultats et les avancées de leurs sites d’étude respectifs.

Présentation par Benoit Othoniel, INRAe, des résultats français

Nous vous tiendrons informé très prochainement de la date de la conférence finale du territoire du fleuve Charente.

NEFERTITI

- Article actualisé le

NEFERTITI est un projet structuré autour de 10 réseaux thématiques dont l'objectif est de stimuler l’innovation, son adoption et le partage de connaissances entre les différents acteurs à partir des fermes de démonstration.

  • icone de la filiere Viticulture
    Viticulture
vignette - NEFERTITI
cof

NEFERTITI est un projet structuré autour de 10 réseaux thématiques portant sur trois grands secteurs agricoles au cœur des préoccupations actuelles : la production animale, l’agriculture et l’horticulture. Au sein de ces 10 réseaux s’inséreront 45 groupements régionaux (hubs) d’acteurs impliqués aux horizons divers (conseillers, ONG, industrie, éducation, chercheurs et décideurs).

Le projet a fait le choix de stimuler l’innovation, son adoption et le partage de connaissances entre les différents acteurs à partir des fermes de démonstration. Le projet prévoit de développer une plateforme web, permettant une large diffusion des expériences, des acteurs et des démonstrations. En parallèle, un dialogue politique sera établi avec les Régions de l’Union Européenne afin de rapprocher les attentes et les intérêts des agriculteurs des visions des décideurs politiques, pour optimiser la durabilité des réseaux.

Objectifs

- Animer un groupe opérationnel sur la diminution des intrants phytosanitaires à l'échelle du vignoble bordelais. Les acteurs de ce groupe devra être diversifié (conseillers, viticulteurs, enseignants, autres groupes opérationels - notamment dans le cadre du PEI, collectivités territoriales etc...)
- Animer le réseau thématique sur la diminution des intrants phytosanitaires pour la production de fruits, de légumes et de raisins. Ce réseau est constitués d'acteurs de 5 pays différents (Allemagne, Portugal, France, Espagne et Bulgarie). L'objectif est de faciliter les échanges et d'inciter l'adoption de pratiques plus vertueuses.
-

Résultats