Skip to content

CUBIC

- Article actualisé le

CUBIC (Cultiver Une Biodiversité Innovante et Collective) développe une démarche innovante, en plaçant le fonctionnement des organisations au cœur du développement des actions multi-espèces et multi-territoriales. Le champ d’action est complet et transversal, car il part de la production, avec ses questions de sélection de variétés population, jusqu’à la commercialisation.

  • icone de la filiere Grandes Cultures
    Grandes Cultures
  • icone de la filiere Maraîchage
    Maraîchage
  • icone de la filiere Non classé
    Non classé
  • icone de la filiere Viticulture
    Viticulture
vignette - CUBIC
# agriculture biologique# agro-écologie# basque# biodiversité# blé# céréales# diversification# eau# ensilage# fourrage# fruits et légumes# irrigation# maïs# numérique# rotation# sécurité alimentaire# sélection# semence# stress hydrique# terroir# tournesol# vigne

Ce projet C.U.B.I.C Nouvelle-Aquitaine est né de la volonté des acteurs du programme régional « Cultivons la biodiversité en Nouvelle-Aquitaine »* de mieux formaliser leurs démarches et de mieux répondre aux besoins de terrain avec la recherche pour un appui scientifique, technique et méthodologique.

Le travail sur la biodiversité cultivée et les semences paysannes a démarré il y a près de 15 ans en Aquitaine et a fait de cette région une pionnière dans ce domaine avec une reconnaissance au niveau national et international.

La biodiversité des espèces cultivées est devenue un enjeu sociétal pour la préservation du goût et de l’identité territoriale. Mais on assiste toujours à une très forte diminution du nombre de variétés cultivées et de la diversité génétique de ces variétés malgré la crise que traverse l’agriculture, avec la baisse des prix des céréales et un poste « semence » toujours plus important sur les exploitations. Parallèlement, on dénombre un nombre croissant de conversion en agriculture biologique et un manque sur le marché de semences adaptées.

Aujourd’hui, de très nombreuses initiatives ont émergé de l’essaimage porté par les structures d’Aquitaine et nous participons activement au développement des semences paysannes, en plein essor en France et en Europe. Parallèlement, la recherche participative se développe également et la thématique de la biodiversité cultivée est une des premières à répondre à ces nouveaux champs de recherches.

Les actions sont réparties en 4 axes :

  • sélection participative des semences,
  • valorisation économique des semences paysannes et accompagnement des filières,
  • définition des modes d’organisation individuels et collectifs,
  • pilotage du projet et communication sur les résultats.

*Les acteurs du programme régional « Cultivons la biodiversité en Nouvelle-Aquitaine » sont les anciens acteurs des programmes régionaux « L’Aquitaine cultive la Biodiversité », « Cultivons la Bio-Diversité en Poitou-Charentes » et « 1001 Semences Limousines ».

Objectifs

Objectif global :
Développer les dynamiques collectives de sélection participative de variétés paysannes à l'origine de produits à haute valeur ajoutée, à forte identité territoriale, dans une démarche agroécologique.

Sous-objectifs :

- Redéfinir le lien entre les agriculteurs et la recherche en développant de nouveaux dispositifs expérimentaux...
- ...et de nouvelles méthodologies d'acquisition et de transmission des connaissances.

- Accompagner les filières existantes et émergentes locales de qualité pour la valorisation des produits issus de semences paysannes.

- Concevoir les meilleurs modes organisations collectives adaptables et reproductibles.

Livrables :
- Site internet du projet : http://cultivons-la-biodiversite-en-nouvelle-aquitaine.fr/
- Publication de fin de projet, présentant un panel des actions réalisées durant les 2 années.
- Films : 3 vidéos, découpées selon deux des axes du projet : "Sélection participative de la Biodiversité Cultivée" et "Valorisation économique des produits issus des variétés paysannes", ainsi qu'une 3ème générale sur la "Définition des semences paysannes et de la biodiversité cultivée, par les acteurs du terrain".
- Rapports de stages
- Articles de présentation, de vulgarisation...
- ...


Implantation d’une filière houblon en diversification en Nouvelle-Aquitaine

- Article actualisé le

En s'appuyant sur de nombreux partenaires (Hopen - Terre de houblon, Agrocampus 47, CUMA 47, Chambre d'Agriculture du Lot-et-Garonne, Bordeaux Sciences Agro, brasseries, pépinière, ...), le projet s'inscrit dans le développement d'une filière de houblon local pour répondre à la demande croissante des artisans brasseurs français.

  • icone de la filiere Non classé
    Non classé
# agriculture biologique# agro-écologie# diversification# houblon# terroir

Il existe aujourd’hui en France près de 2000 brasseries artisanales à la recherche de houblon local pour être en cohérence avec le discours de proximité et de savoir-faire local. Le houblon apporte à la bière amertume et arômes. En moyenne, on utilise 3 g de houblon par litre dans les bières artisanales (contre 0,3 g/l pour les bières industrielles). Le houblon biologique est également recherché mais la production reste techniquement difficile.

Or, en France la production de houblon se concentre en Alsace et le Nord mais 80 % du houblon utilisé en brasserie est importé principalement de pays hors Union Européenne.

Le projet vise donc à relocaliser la production de houblon en premier lieu dans le Lot-et-Garonne, département propice à la diversification. Les producteurs lot-et-garonnais ont également l’habitude des cultures pérennes, qualitatives, et sont en recherche de diversification de leur exploitation.

Le projet se concentre sur un objectif de 2 à 5 hectares de houblon par exploitation permis grâce à une forte mutualisation du matériel (CUMA). Il s’appuie sur la mise en place d’une parcelle expérimentale à l’exploitation du lycée agricole Etienne Restat à Sainte-Livrade-sur-Lot (47110).

L’entreprise HOPEN accompagne l’agriculteur dans la transformation et la commercialisation de sa récolte.

Les actions viseront à mettre en place des référentiels technico-économiques, permettre l’accès aux matériels agricole et végétal, diffuser et communiquer les résultats.

Résultats

Ce projet repose sur la mise en place d’une houblonnière expérimentale au lycée agricole Etienne Restat de Sainte-Livrade (Agrocampus 47).

Cette parcelle d’un hectare compte 2250 pieds de houblon de 15 variétés différentes. Trois de ces variétés ont été plantées dans un but principal de production (Cascade, Chinook et Nugget) alors que les 12 autres sont majoritairement utilisées pour l’expérimentation.

Différents suivis et observations sont réalisées sur la parcelle par les chercheurs de Bordeaux Sciences Agro. Sont étudiés, les ravageurs, auxiliaires, maladies, développement et croissance, nutrition des plantes, etc. Ces relevés vont permettre au cours des 3 années de projet de comparer les différentes variétés et de déterminer celles qui sont le mieux adaptées au pédoclimat et à la pression ravageurs propre au Lot-et-Garonne.

C’est aujourd’hui 7 agriculteurs début 2021 qui ont implanté un parcelle de houblon, pour un total de 11 hectares. Ils sont localisés dans le lot et garonne et les départements voisins.