Skip to content

Renforcer la cohérence entre sélection de la race Manech à tête noire et les systèmes de la montagne basque pour relancer une dynamique collective de la race

- Article actualisé le

Ce projet est issu d’une démarche PEI-AGRI Groupe opérationnel. Face à la baisse des effectifs de cette race pourtant emblématique, il recherche des solutions d’organisation pour mettre en œuvre des actions collectives.

  • icone de la filiere Élevage
    Élevage
vignette - Renforcer la cohérence entre sélection de la race Manech à tête noire et les systèmes de la montagne basque pour relancer une dynamique collective de la race
# basque# race# sélection

Le contexte de forte demande de lait au niveau du bassin de production a conduit les éleveurs à s’orienter vers l’augmentation de la production au détriment d’une race dont les qualités s’expriment en montagne. La manech tête noire (MTN) a donc été progressivement remplacée par la manech tête rousse puis par la basco-béarnaise, y compris sur les exploitations des vallées de montagne.

Cette réduction du nombre de brebis MTN a entraîné la forte baisse du nombre d’éleveurs de MTN et donc mécaniquement la capacité d’action collective que peuvent porter les gestionnaires de la race. De plus, les éleveurs restés sur la MTN sont coupés en deux « camps » : ceux qui ont fait évoluer leurs systèmes pour mettre en œuvre les principes de sélection et ceux qui sont restés attachés au système montagnard (petites exploitation, importance de la transhumance longue). Les effectifs des deux groupes sont devenus trop faibles pour pouvoir créer une émulation collective mais les deux groupes ont pris conscience de la nécessité de rechercher un consensus pour se rapprocher et relancer la race.

L’association Buru Beltza (tête noire en basque) créée en 2010 regroupe 90 éleveurs. Un contrôle laitier expérimental a été mis en place pour rapprocher les objectifs des deux groupes.

L’objectif du projet est de tester la réorientation du schéma de la MTN en conciliant objectif d’amélioration de la production laitière et de maintien de la qualité montagnarde de la race. Le projet est construit sur 5 axes de travail : gouvernance et co-construction, explorer les possibilités offertes par la génomique, adapter les pratiques liés à la mise en place du programme de sélection, mettre à l’étude de nouveaux critères de sélection, analyser et promouvoir les systèmes d’élevage MTN.

Objectifs

Le projet a pour objectif de rassembler les éleveurs de la race MTN et les chercheurs afin de définir ensemble les modalités d'un programme de sélection novateur. Selon les besoins exprimés par les éleveurs, dans leur contexte d'élevage, les chercheurs ont a définir des scénarios de sélection collective autant sur le plan conceptuel que sur les modalités pratiques afin de permettre aux éleveurs de choisir les orientations de la race locale et de définir les axes de travail génétique et technique pour adopter un programme de sélection consensuel et novateur, adaptation au territoire, changements climatiques et aux conditions d'élevage.

CUBIC

- Article actualisé le

CUBIC (Cultiver Une Biodiversité Innovante et Collective) développe une démarche innovante, en plaçant le fonctionnement des organisations au cœur du développement des actions multi-espèces et multi-territoriales. Le champ d’action est complet et transversal, car il part de la production, avec ses questions de sélection de variétés population, jusqu’à la commercialisation.

  • icone de la filiere Grandes Cultures
    Grandes Cultures
  • icone de la filiere Maraîchage
    Maraîchage
  • icone de la filiere Non classé
    Non classé
  • icone de la filiere Viticulture
    Viticulture
vignette - CUBIC
# agriculture biologique# agro-écologie# basque# biodiversité# blé# céréales# diversification# eau# ensilage# fourrage# fruits et légumes# irrigation# maïs# numérique# rotation# sécurité alimentaire# sélection# semence# stress hydrique# terroir# tournesol# vigne

Ce projet C.U.B.I.C Nouvelle-Aquitaine est né de la volonté des acteurs du programme régional « Cultivons la biodiversité en Nouvelle-Aquitaine »* de mieux formaliser leurs démarches et de mieux répondre aux besoins de terrain avec la recherche pour un appui scientifique, technique et méthodologique.

Le travail sur la biodiversité cultivée et les semences paysannes a démarré il y a près de 15 ans en Aquitaine et a fait de cette région une pionnière dans ce domaine avec une reconnaissance au niveau national et international.

La biodiversité des espèces cultivées est devenue un enjeu sociétal pour la préservation du goût et de l’identité territoriale. Mais on assiste toujours à une très forte diminution du nombre de variétés cultivées et de la diversité génétique de ces variétés malgré la crise que traverse l’agriculture, avec la baisse des prix des céréales et un poste « semence » toujours plus important sur les exploitations. Parallèlement, on dénombre un nombre croissant de conversion en agriculture biologique et un manque sur le marché de semences adaptées.

Aujourd’hui, de très nombreuses initiatives ont émergé de l’essaimage porté par les structures d’Aquitaine et nous participons activement au développement des semences paysannes, en plein essor en France et en Europe. Parallèlement, la recherche participative se développe également et la thématique de la biodiversité cultivée est une des premières à répondre à ces nouveaux champs de recherches.

Les actions sont réparties en 4 axes :

  • sélection participative des semences,
  • valorisation économique des semences paysannes et accompagnement des filières,
  • définition des modes d’organisation individuels et collectifs,
  • pilotage du projet et communication sur les résultats.

*Les acteurs du programme régional « Cultivons la biodiversité en Nouvelle-Aquitaine » sont les anciens acteurs des programmes régionaux « L’Aquitaine cultive la Biodiversité », « Cultivons la Bio-Diversité en Poitou-Charentes » et « 1001 Semences Limousines ».

Objectifs

Objectif global :
Développer les dynamiques collectives de sélection participative de variétés paysannes à l'origine de produits à haute valeur ajoutée, à forte identité territoriale, dans une démarche agroécologique.

Sous-objectifs :

- Redéfinir le lien entre les agriculteurs et la recherche en développant de nouveaux dispositifs expérimentaux...
- ...et de nouvelles méthodologies d'acquisition et de transmission des connaissances.

- Accompagner les filières existantes et émergentes locales de qualité pour la valorisation des produits issus de semences paysannes.

- Concevoir les meilleurs modes organisations collectives adaptables et reproductibles.

Livrables :
- Site internet du projet : http://cultivons-la-biodiversite-en-nouvelle-aquitaine.fr/
- Publication de fin de projet, présentant un panel des actions réalisées durant les 2 années.
- Films : 3 vidéos, découpées selon deux des axes du projet : "Sélection participative de la Biodiversité Cultivée" et "Valorisation économique des produits issus des variétés paysannes", ainsi qu'une 3ème générale sur la "Définition des semences paysannes et de la biodiversité cultivée, par les acteurs du terrain".
- Rapports de stages
- Articles de présentation, de vulgarisation...
- ...